Résultats pour le mot-clef : "French for academic purposes"

Publications liées à "French for academic purposes"

Comment décliner le FOU pour un public de réfugiés (futurs) étudiants à l'UC Louvain?

Emmanuelle Rassart, Françoise Berdal-Masuy, Nancy Verhulst

A partir de 2015, l'accélération des migrations sur le pourtour méditerranéen a entrainé l’arrivée d’un nouveau public dans les universités européennes. Pour ces réfugiés, l’intégration par la langue coïncide avec un projet d’études supérieures. Leurs enseignants et accompagnateurs sont confrontés à des nouveaux défis : comment les aider à devenir membres de la communauté universitaire, y prendre leur place, y agir et progresser ? Des dispositifs pédagogiques inédits ont été mis en place à l’attention de ce public, comme par exemple « Access2University » (A2U) à l’UCLouvain en Belgique. Ce programme, qui compte parmi les dispositifs pionniers à l’échelle européenne, permet aux réfugiés ou...

Lire la suite

Le FOU en contexte doctoral : spécificité des besoins des étudiants internationaux et attendus implicites du milieu universitaire français

Sébastien Favrat

La rédaction d’une thèse obéit à des normes et des usages discursifs, organisationnels et méthodologiques très stricts, quoique rarement formulés de manière explicite. L’appropriation de ces conventions constitue une réelle difficulté pour les doctorants internationaux, qui ont élaboré au cours de leur formation une littératie en décalage plus ou moins important avec les pratiques argumentatives et rhétoriques de leur laboratoire d’accueil. Nous référant aux analyses de notre propre recherche doctorale, nous nous focaliserons sur un seul champ disciplinaire pour tenter de répondre à la question : «Qu’attend-on d’un doctorant en sciences du langage quant à la conduite et à la...

Lire la suite

Quelles stratégies développées par des étudiants plurilingues pour s’approprier en français une discipline scientifique? Enquête réalisée en contexte universitaire algérien.

Wahiba Benaboura

Résumé Les pratiques langagières en Algérie sont diversifiées de par des politiques linguistiques qui se sont succédé, promouvant ou non le plurilinguisme, soit un plurilinguisme de droit, et de par la coexistence de différentes langues, soit un plurilinguisme de fait, hérité de l’histoire des peuples et de leurs mobilités (Aci, 2003). Plusieurs langues sont donc en usage, telles que l’arabe standard, l’arabe algérien, le berbère et le français, qui peuvent être mobilisées dans des situations formelles et informelles (Taleb- Ibrahimi, 1995 ; Morsly, 1996 ; Dourari, 2002). Cette diversité implique que les locuteurs algériens sont de facto plurilingues mais avec des...

Lire la suite